logo-wacsof
ANTI-CORRUPTION, HUMANITARIAN AND SOCIAL AFFAIRS, PEACE AND SECURITY, POLITICAL AFFAIRS-DEMOCRACY AND GOVERNANCE

LE FOSCAO CONDAMNE LA VIOLENCE POLITIQUE AU SÉNÉGAL, DEPLORE LES DÉCÈS, LES DESTRUCTIONS DE BIENS, INVITE LA CLASSE POLITIQUE À UN DIALOGUE PACIFIQUE ET INVITE LA CEDEAO A PLUS D’ACTION

ABUJA 02 JUIN 2023 : Le Forum de la Société Civile de l’Afrique de l’Ouest (FOSCAO) suit avec une attention particulière les événements politiques au SÉNÉGAL. Le FOSCAO constate depuis plusieurs mois une dégradation continuelle du climat politique qui se traduit par une radicalisation des positions politiques, une judiciarisation des relations politiques et une montée en flèche du niveau de violence au SÉNÉGAL.

Les récents événements violents ayant entraîné la mort d’au moins 09 personnes, suite à la condamnation du leader du parti politique PASTEF, Mr. OUSMANE SONKO, à 2 ans de prison, constituent un autre épisode de la série des violences politiques au SENEGAL. Le FOSCAO est préoccupé par l’utilisation signalée de balles réelles contre des manifestants, l’usage disproportionné de la force par les forces de sécurité contre des manifestants, l’arrestation et la détention de plusieurs manifestants par les forces de sécurité de l’État. Le FOSCAO condamne la destruction de biens et l’usage de la violence par les manifestants tout en exhortant la sécurité de l’État à respecter les droits des manifestants dans l’exercice du devoir de maintenir l’ordre public.

Le FOSCAO présente ses condoléances aux familles des victimes et condamne le cycle de violence politique dans lequel est plongé le SENEGAL.

Le FOSCAO souhaite rappeler qu’en plus d’être tenu de respecter la CHARTE AFRICAINE SUR LA DÉMOCRATIE LES ÉLECTIONS ET LA GOUVERNANCE (CADEG), le SÉNÉGAL est signataire du PROTOCOLE DE LA CEDEAO SUR LA DÉMOCRATIE ET LA BONNE GOUVERNANCE, en particulier les extraits suivants :

ARTICLE 22 :

  1. L’usage des armes pour disperser des réunions ou manifestations non violentes est interdit. Chaque fois qu’une manifestation devient violente, seul l’usage d’une force minimale et/ou proportionnée est autorisé.
  2. Tout traitement cruel, inhumain et dégradant est interdit.

ARTICLE 25 : Les États membres conviennent que la réduction de la pauvreté et la promotion du dialogue social sont des facteurs importants pour la paix.

ARTICLE 36 : Les États membres institutionnalisent un système national de médiation.

Au regard de ce qui précède et pour répondre aux aspirations des citoyens au droit à la paix, le FOSCAO

  1. Invite la CEDEAO, l’UNION AFRICAINE et tous les partenaires à déclencher immédiatement leurs processus de diplomatie préventive, et à y associer la Société Civile aussi bien nationale que régionale, dans l’esprit de la CEDEAO DES PEUPLES
  2. En appelle au pouvoir et aux partis d’opposition de démontrer leur maturité et de prendre leur responsabilité historique devant les peuples sénégalais et africains pour respecter les cadres légaux disponibles et protéger les citoyens et à maintenir un climat de paix.
  3. Lance un appel aux autorités et aux partis politiques afin qu’ils créent un environnement propice nécessaire à un dialogue franc, constructif et inclusif
  4. Demande à toutes les parties de s’abstenir de recourir à la force ou à la violence ou de détruire des biens
  5. Invite les organisations de la société civile incluant les leaders traditionnels et religieux à user de leurs influences pour un dialogue apaisé
  6. Invite les autorités sénégalaises à ouvrir une enquête transparente sur tous les décès, plus particulièrement suite à la mort de civils dont un mineur lors de manifestations contre le gouvernement

Le FOSCAO réitère sa disponibilité à aider et collaborer dans tout processus de dialogue pour amener la paix au SÉNÉGAL

ContactsMedia@Wacsof-Foscao.Org / +234 810 287 0960 (WhatsApp)

À PROPOS DU FORUM DE LA SOCIÉTÉ CIVILE DE L’AFRIQUE DE L’OUEST (FOSCAO)

Avec plus de 1000 Organisations membres, le FORUM DE LA SOCIÉTÉ CIVILE DE L’AFRIQUE DE L’OUEST (FOSCAO) est le réseau faîtière de la société civile en Afrique de l’Ouest, couvrant 18 domaines thématiques, avec représentation dans les 15 pays de la CEDEAO. Le FOSCAO est le canal de dialogue institutionnalisé entre les organisations de la société civile et la CEDEAO. Le FOSCAO renforce les capacités, fait des plaidoyers, mobilise la société civile, s’engage dans la formulation, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des politiques pour une Afrique prospère, stable et en paix. Pour les partenaires institutionnels, Le FOSCAO est un excellent canal, un guichet unique pour un engagement systématique entre les institutions et les organisations de la société civile, pour des résultats percutants. www.Wacsof-Foscao.Org 

Leave A Comment

Your Comment
All comments are held for moderation.